PARAMÈTRES ET PRÉFÉRENCES DE CONFIDENTIALITÉ

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. En savoir plus
La Lorraine Bakery Group utilise ldO
17/09/2019

Comment La Lorraine Bakery Group utilise l'IdO pour accroître ses ventes

Dans le secteur des produits de grande consommation, et en particulier pour les produits alimentaires, la coordination de l’offre et de la demande est un défi constant. Grâce à delaware, La Lorraine Bakery Group a trouvé un moyen de tirer parti de la puissance de l'IdO pour, potentiellement, ne plus rater de ventes et éviter le gâchis. 

Notre pain quotidien

Cela vous semble-t-il familier ? Après une longue journée de travail, vous vous précipitez au supermarché pour aller chercher du pain et vous découvrez une étagère videPour La Lorraine Bakery Group (LLBG), ces ventes manquées sont également une source majeure de frustrationDans le cadre d'un projet DEL20, Bart D’haese, responsable informatique de LLBG, a cherché des moyens pour améliorer la coordination entre l’offre et la demandeL'objectif de l'entreprise est d'accroître ses ventes d'au moins 5 %. 

 

Si, comme la plupart des gens, vous mangez régulièrement du pain, il est probable que vous ayez déjà goûté aux produits de LLBG, qui incarnent la passion de l'entreprise pour la boulangerie. Chaque jour, cette entreprise familiale belge approvisionne de nombreux supermarchés et boulangeries en pâtisseries et en pains succulents, aux saveurs et aux formats variés. « Les clients peuvent passer leurs commandes jusqu'à 15h30 la veille », explique Bart. « Notre équipe de plus de 3 800 personnes s’assure ensuite de livrer tôt le lendemain matin afin que les magasins puissent accueillir leurs clients avec ce délicieux parfum que nous aimons tous. » 

Déchiffrer le modèle de vente

Mais qu'en est-il des lève-tôt confrontés aux étals vides, ou qui se dirigent vers la caisse sans leurs pains préférés ? « Notre objectif est de pouvoir proposer aux gens un assortiment représentatif de pain, quelle que soit l'heure de la journée », explique Bart. « Pour que cela soit possible, nous avions besoin d'informations claires quant aux tendances des ventes à différents endroits. » 

 

Bart et son équipe ont présenté leur défi à Delaware, fournisseur de longue date de l'ERP de LLBG.

Ensemble, ils ont décidé que le meilleur moyen de remédier à cette situation consistait à équiper les trancheurs de pain des points de vente d'un petit dispositif IdO fournissant des informations sur le moment et le lieu de la vente du pain. « L’analyse de ces données nous permettrait de mieux faire correspondre l’offre à la demande, mais nous permettrait également de donner à nos clients un aperçu du moment opportun pour commander davantage. Un autre avantage clé : cela nous aiderait à éliminer le gaspillage alimentaire. » 

« Nous devons aller plus loin dans la co-création pour réaliser une véritable innovation. Le fait de pouvoir compter sur notre partenaire delaware constitue une aide précieuse : ils ne cherchent pas à vendre un produit, mais se concentrent sur la résolution d’un problème commercial. Leur contribution a été inestimable. »

- Bart D’Haese, responsable informatique chez La Lorraine Bakery Group. 

Les défis de communication

Aussi simple que cela puisse paraître, le projet qui, au moment de la rédaction du présent document était dans sa phase pilote avant son industrialisation prochaine, comportait son lot de défis. « Le premier défi consistait à trouver la technologie IdO adaptée pour établir une communication stable entre les trancheurs de pain et notre environnement analytique. Le premier appareil que nous avons utilisé avait une conception de commutateur simple, mais celle-ci s’avérait peu fiable. Grâce à delaware, nous avons trouvé une meilleure option qui a permis de suivre les vibrations. » 

 

Un autre défi ne concernait pas la technologie, mais la communication. « Nous devions trouver un moyen de communiquer le projet non seulement aux clients - qui devaient donner leur accord pour le suivi des données de leurs magasins - mais également à nos représentants commerciaux, habitués à une approche plus intuitive. C’est pourquoi nous déployons beaucoup d’efforts pour être transparents. Après tout, la solution profite à tous : aux acheteurs, aux points de vente et à LLBG. » 

Comment les entreprises et l'informatique rompent le pain

Récemment, LLBG a étendu le projet en passant de 3 à 20 magasins équipés. Le but était d'accroître la portée et la valeur des données, et donc du modèle de prédiction. Dans les mois à venir, l’objectif est de déployer le modèle au niveau national et même international 

 

Pour Bart, ce projet est un excellent exemple de la manière dont les pôles commerciaux et informatiques peuvent travailler de concert pour concrétiser une vision partagée. « Nous devons aller plus loin dans la co-création pour réaliser une véritable innovation », affirme-t-il. «Le fait de pouvoir compter sur notre partenaire delaware constitue une aide précieuse : ils ne cherchent pas à vendre un produit, mais se concentrent sur la résolution d’un problème commercial. Leur contribution a été inestimable. » 

 

Imaginez ce que vous pourriez faire d'informations concernant la demande comparables à celles dont LLBG dispose aujourd'hui. Venez nous parler des possibilités !