Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. En savoir plus
AVR
25/06/2018

Comment AVR connecte ses tracteurs et ouvre la voie à la Smart Agriculture

Avec les systèmes de senseurs standardisés dans tous les véhicules et la baisse des prix dans le secteur des technologies IoT, le fabricant d’équipements agricoles AVR a vu une opportunité de faire évoluer ses activités grâce au Big Data. Son idée ? Utiliser des senseurs connectés pour collecter des données précises sur les conditions environnementales, le rendement des cultures et la gestion des champs.

AVR Koen

Une entreprise traditionnelle mais tournée vers l’avenir

AVR est actif depuis des décennies dans le secteur de la culture des pommes de terre : l’entreprise élabore et fabrique des moissonneuses, des planteuses et des cultivateurs. C’est un marché de niche, mais AVR fait partie des principaux acteurs à l’échelle mondiale et exporte ses équipements vers tous les continents. Néanmoins, même un secteur traditionnel comme l’agriculture est impacté par les dernières innovations IT.

 

« Le secteur agricole adopte les nouvelles technologies plutôt lentement comparé à d’autres secteurs. Mais les expressions clés « Smart Farming » et « agriculture de précision » surgissent de plus en plus souvent », explique Koen Uyttenhove, responsable IoT chez AVR. « Nous nous sommes rendu compte que, si nous voulions conserver un avantage compétitif et répondre à l’évolution des demandes, nous devions changer de stratégie. »
De meilleures pratiques agricoles sont essentielles pour répondre aux demandes alimentaires d'une population mondiale en pleine explosion. Pour ce faire, les parties prenantes doivent prendre des décisions intelligentes basées sur l'analyse de données.

Utiliser les données pour améliorer les pratiques agricoles

Auparavant, AVR se concentrait avant tout sur l’aspect mécanique de l’agriculture. « Aujourd’hui, notre objectif est de développer des machines plus intelligentes, avec beaucoup plus de senseurs, et d’utiliser les données collectées pour offrir de la valeur ajoutée et de la transparence aux différents acteurs de la chaîne, en complément à notre offre de base, qui est celle d’une machinerie de haute qualité », ajoute-t-il.

En incorporant un ensemble de composants IoT développés par Eurotech (y compris les passerelles ReliaGATE qui communiquent avec le framework et le Cloud Everyware), delaware a développé une plateforme IoT basée sur MS Azure ; celle-ci collecte, analyse et visualise les données des senseurs placés sur les tracteurs et les autres véhicules agricoles.

« Les agriculteurs peuvent utiliser ces données pour améliorer leur contrôle du rendement des cultures, et les unités de transformation reçoivent des informations sur la qualité et les caractéristiques des arrivages », explique Koen. Ces informations précises et disponibles en temps réel garantissent une plus grande efficacité, moins de déchets et de meilleurs processus.

Aller de l’avant sans renier ses racines

AVR dispose déjà d’un premier prototype, et l’entreprise a l’intention de rendre la plateforme accessible aux utilisateurs finaux fin de l’année 2018, et de recueillir les commentaires du marché pour permettre le développement de nouvelles capacités.

Koen a trouvé en delaware, une autre entreprise belge, le partenaire innovant idéal. « AVR attache beaucoup d’importance aux collaborations étroites et tangibles, et nous voulions trouver un partenaire basé près de chez nous », explique-t-il. « En plus, delaware est à la fois partenaire Microsoft et capable de proposer une expertise dans un large éventail de domaines. C’est vraiment un One-Stop-Shop pour l’innovation, que cela concerne le développement web, la vision stratégique ou les dernières technologies. »

“Nous avons de grandes ambitions pour l’avenir », affirme Koen. « En plus de pousser les technologies de pointe dans leurs derniers retranchements, nous voulons explorer d’autres pistes, par exemple en utilisant les analyses prédictives et les analyses d’images afin de prévoir la qualité et le volume des récoltes. »

Malgré tout, AVR affirme fermement son intention de se concentrer sur la production de machines de qualité. « Même si ces projets de recherche sont importants pour nous et que nous souhaitons pouvoir fournir des solutions logicielles très spécifiques, nous restons avant tout des experts en mécatronique… et des fans de pommes de terre », conclut Koen.
Vous voulez découvrir comment les véhicules connectés pourraient ajouter de la valeur à votre entreprise ? N’hésitez pas à contacter l’un de nos experts.