PARAMÈTRES ET PRÉFÉRENCES DE CONFIDENTIALITÉ

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. En savoir plus
3 tendances de consommation qui vont révolutionner l’industrie alimentaire
06/02/2019

3 tendances de consommation qui vont révolutionner l’industrie alimentaire

Depuis quelque temps, les scientifiques plaident pour une transition mondiale vers un système alimentaire sain et durable. Pour beaucoup de personnes, le début de l'année est le moment idéal pour changer radicalement ses habitudes : quelles tendances stimulent un système alimentaire durable ?

La tendance du « less or more » se poursuit en 2019. Les consommateurs consomment de moins en moins de viande et de plus en plus de légumes et de substituts de viande. Les produits qui contiennent moins de sel et de sucre gagnent du terrain par rapport aux alternatives malsaines. Par ailleurs, l'emballage de ces produits est également un sujet à débat.

Moins de plastique

Le monde entier ou presque est conscient que l’utilisation du plastique et la pollution de l'environnement due à l'utilisation du plastique doivent être réduites. La lutte contre le plastique se développe à grande vitesse. Les mots « plastique » et « blockchain » se disputent déjà le titre du mot le plus courant en 2019. Bien que des ateliers soient toujours organisés pour mieux comprendre le concept du blockchain, il n'en va pas de même pour le plastique. Des promotions ont été mises en place en 2018. On peut citer, à titre d’exemple, l’initiative de l’UE qui vise à interdire « les plastiques à usage unique ». De nombreux autres pays suivent l’approche du Bangladesh qui consiste à faire disparaître les sacs en plastique de nos rues. La loi oblige le fabricant à envisager des alternatives au plastique. Les alternatives durables au plastique poussent « comme des champignons » et font sensation dans le monde de la production, de l’emballage et de la vente au détail. Le projet du jeune Néerlandais Boyan Slat ne conduit pas directement à une réduction du plastique, mais c’est tout de même un très beau projet. Il envisage de dépolluer l'océan Pacifique de « sa soupe de plastique » avec son projet Ocean Cleanup. Ses actions ont permis de mettre en évidence le problème mondial du plastique.

Moins de déchets

La deuxième tendance – qui s’inscrit dans le développement durable, au même titre que le « moins de plastique » – vise à réduire les déchets. Dans un monde idéal, les déchets sont totalement interdits et la circularité – l'utilisation de la dérivation et des débits résiduels pour fabriquer de nouveaux produits – est essentielle. Dans la lutte contre le gaspillage alimentaire, nous avons relevé deux projets intéressants : l’initiative de la start-up Wasteless. Cette initiative vise à réduire le coût des produits à l'approche de leur date de péremption. La deuxième initiative, c’est l'application Too Good To Go, tend à occuper une place de plus en plus importante en Europe. Cette application pratique nous permet de réduire le gaspillage alimentaire. Les aliments qui devaient être jetés à la fin de la journée dans les restaurants et chez les détaillants sont offerts via l'application.

Moins de sucre

On sait généralement que le sucre est mauvais pour la santé. Les produits moins sucrés sont grandement appréciés tant que le goût et la texture des aliments restent les mêmes. De grandes initiatives visent à remplacer et à réduire le sucre dans les aliments que nous consommons au quotidien. Il sera intéressant de voir quel sera l'impact sur les chaînes de production qui développent les substances de remplacement.