PARAMÈTRES ET PRÉFÉRENCES DE CONFIDENTIALITÉ

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. En savoir plus

[Focus Agro] Pour bien cuisiner SAP, demandez la recette de delaware

mars 14, 2019
Nouvelles technologies, optimisation des processus, traçabilité : le monde de l’agro-alimentaire fait face à de nouveaux défis. Pour les relever, l’alliance entre les solutions SAP et l'intégrateur spécialisé delaware apparaît comme l'accord parfait. 

Dans le monde SAP, le secteur de l’agro-alimentaire est incarné par un intégrateur, delaware. Son portrait tient en quelques traits.
D’origine belge, né il y a quinze ans, la société est présente depuis dix ans en France, où elle compte 380 collaborateurs.
Sa signature ? Celle d'un intégrateur
 100% SAP.  

Fast FOOD

 

"Nous couvrons l’ensemble des activités d’intégration dans le domaine SAP : les études amont, l'intégration des solutions SAP et jusqu’aux services managés. Nous allons en fait de la mise en place au maintien en conditions opérationnelles », explique Xavier Lebris, spécialiste du secteur agro-alimentaire chez delaware."

 

L’intégrateur est très orienté sur quelques secteurs clefs : automobile, produits de consommation (comme l’agro-alimentaire), distribution grand public. Pour chacun d’eux, il propose une solution d’intégration adaptée, couplée à des spécialistes de ces métiers. Dans la partie agro-alimentaire, delaware a élaboré une solution packagée, nommée Fast-Food™: associée à SAP S/4 HANA, elle va répondre au plus près aux évolutions pressantes du secteur en matière de traitements de données, d'évolution des processus ou de traçabilité. 

Premier axe, les données.

Dans l’agro-alimentaire, en Europe, la transformation de produits connaît des taux d’utilisation des machines hyper élevés : les processus et les outils sont très automatisés, Les taux de rendement exigés obligent à se montrer très performants. Pour atteindre un nouveau palier, améliorer encore la productivité, les nouvelles technologies s'avèrent indispensables. 

Traiter les données de façon plus intelligente. 

Une meilleure valorisation des données va, en effet, permettre de dégager de nouveaux leviers d'amélioration de la performance. La plupart des données que collecte aujourd'hui le secteur portent sur la qualité, la production, la maintenance, le contrôle des produits. Les clients de delaware souhaitent désormais traiter ces données de façon plus intelligente. C’est le rôle de l’outil de Machine Learning fourni par SAP via S/4 HANA, qui va mettre en évidence des croisements de données qui n’étaient pas apparus jusqu’alors, concernant par exemple la maintenance des équipements. 

 

Un exemple ? Un fabricant de chicorée, pour lequel delaware a récupéré toutes les données de qualité des produits, les a croisées avec des données météorologiques, afin de donner aux producteurs de nouveaux éléments de décision. Leur permettant notamment d'utiliser moins de produits phytosanitaires. L’Intelligence Artificielle, et plus particulièrement le Machine Learning, permettent de repérer des corrélations inconnues jusqu'alors, de prédire les conséquences d'une action et d’apporter au client final un avantage clair. Ici l’écologie. « C’est vraiment une demande de nos clients », souligne Xavier Lebris.   

Optimiser les processus 

delaware identifie une deuxième demande dans le secteur agro-alimentaire, portant sur l’optimisation des processus qui ne sont actuellement pas suffisamment en temps réel. Par exemple, quand un ERP remonte un incident, c’est toujours à postériori, l’usine a alors peut-être perdu une journée de production. L’incident est certes repéré, mais la perte est effective. Le MES, (Manufacturing Execution System), apporte une solution mais  nécessite par ailleurs de lourds investissements.

 

Pour vérifier la performance de sa production dans l’instant, l’entreprise peut alors recourir aux outils IoT de SAP. Des capteurs sont branchés directement sur les équipements des lignes de production. Et assurent le pilotage en temps réel de l’usine, par exemple la détection d’un incident qui peut être corrigé immédiatement, et fournissent les données nécessaires à la réalisation de tableaux de bord.    

La Blockchain au secours de la traçabilité

Le troisième axe sur lequel investissent les sociétés de l'agro-alimentaire traite de l’augmentation de la transparence, en particulier de la traçabilité. Le secteur a connu quelques scandales récents assez retentissants. Pour simplement faire du pain, il faut  simplement de l’eau, de la farine, de la levure, du sel. Au total une vingtaine d’acteurs différents vont intervenir dans la fabrication d'un produit aussi simple que le pain. Comment assurer la traçabilité des produits sur les systèmes d’information différents de tous ces fournisseurs tout en conservant des solutions simples d'emploi ? 

La Blockchain que propose SAP permet d'offrir une réponse à cette équation complexe : elle offre une traçabilité efficace, accessible par l’ensemble des acteurs de la chaîne via une interface simple d'emploi (y compris via une application mobile). Une traçabilité complète de l'ensemble de l’approvisionnement qui permet de valoriser la marque et de disposer d'un suivi individualisé. En plus, cette traçabilité s'effectue dans une enveloppe budgétaire réduite. Pour les produits à forte valeur ajoutée, comme la transformation de la viande, la Blockchain se révèle particulièrement efficace ; delaware a, par exemple, exploité cette solution pour une application de traçabilité dans la transformation du porc en Belgique.

 

« Le package SAP - delaware, réalisé entre SAP/4 HANA et Fast-Food™, s’adapte à tout type de PME comme aux grands acteurs du secteur. Le socle digital apporté par SAP permet une acquisition facile de la donnée et facilite l'accès à de nombreuses technologies nouvelles comme le Machine Learning, la Blockchain ou l’Internet des Objets. Pour nos clients, c’est un nouvel avantage concurrentiel ».  
Découvrez le témoignage de Cosucra FAST-FOOD™Contactez nos Experts