Gérer des chaînes d’approvisionnement complexes grâce à l’automatisation et à l’innovation

Opérations
Finance
SAP
Retail
avr. 19, 2021

Si on vous demande « Quelle est, selon vous, la plus grande menace pour les organisations manufacturières en 2021 ? », vous pourriez proposer l’une des réponses suivantes :

  • le besoin accru de personnalisations de produits ;
  • la pression plus forte que jamais pour arriver sur le marché plus rapidement que la concurrence ;
  • le défi logistique des chaînes d’approvisionnement mondiales.

Le monde a radicalement basculé vers la fabrication discontinue, et ce n’est que maintenant que de nombreuses organisations se rendent compte qu’elles n’ont pas suffisamment innové dans leurs chaînes d’approvisionnement pour relever ces défis.

Cela devient très concret pour beaucoup de fabricants ; avec la hausse des prix des matériaux, de la main-d’œuvre et de l’énergie, c’est en train d’atteindre le point d’ébullition. Les organisations subissent une pression énorme, pour faire plus avec moins et plus rapidement. Mais pour bon nombre de ces organisations, les réponses résident dans une gestion efficace du contrôle, de la visibilité et de l’agilité.  Dans ce deuxième article d’une série en trois parties, nous examinons comment l’innovation soutient les fabricants dont les chaînes d’approvisionnement sont de plus en plus mondialisées et disparates.

Pourquoi se préoccuper de la visibilité de la chaîne d’approvisionnement ?

Il existe une attente accrue de la part des consommateurs d’une réponse plus rapide et plus économique à leurs demandes. La visibilité de l’état d’avancement des fabricants dans le processus de production est un facteur et un contrôle essentiels pour une organisation. Les organisations qui disposent d’une vue d’ensemble détaillée de chaque étape du processus de production y parviennent en permettant l’intégration des machines aux applications d’entreprise.  Sans cette intégration, on peut craindre une réduction de l’utilisation des machines, une planification des ressources de l’entreprise moins efficace, une baisse de la constance de la qualité des produits et de nombreux éléments fondamentaux de la performance de l’entreprise.

En raison de l’augmentation des coûts, un certain nombre d’entités manufacturières sont de plus en plus dépendantes de leur chaîne d’approvisionnement. Il en résulte des relations moins transparentes et des systèmes disparates. Cela provoque un effet domino sur la visibilité de la chaîne d’approvisionnement, et lorsque vous introduisez de la sous-traitance dans le mélange, il devient encore plus difficile de savoir où se trouve un produit dans le cycle et d’accéder à des rapports précis.

En fin de compte, cela se traduit par un manque de visibilité sur l’état des commandes. Bien que dans de nombreuses organisations, cette situation soit reconnue comme un « trou noir », elle pose des problèmes aux clients et peut rendre impossible le respect des délais de livraison. La seule façon pour les fabricants de résoudre les problèmes de visibilité de la chaîne d’approvisionnement est d’intégrer ces systèmes disparates.

Gérer le contrôle des variations de produits avec l’automatisation

Plus que jamais, les variations de produits, associées à des complexités toujours plus grandes, obligent les organisations à rester sur le qui-vive. De l’approvisionnement à la qualité, le contrôle constitue le pivot de tous les processus. Mais pour garder le contrôle d’une planification complexe de la production, vous avez besoin d’une combinaison de flexibilité et de rapidité. L’une des façons de relever ce défi est de mettre en place des processus automatisés dans la chaîne de production qui peuvent répondre à une demande variable.

Sans cela, la gestion du contrôle de la variation des produits peut poser un certain nombre de défis :

  • Sécurité : avec l’assimilation d’un grand nombre de systèmes traditionnels cloisonnés qui ont besoin de se parler, les risques de brèches sont plus élevés. Il y a un besoin urgent d’une planification plus rapide des besoins en matériel dans un système où la sécurité est gérée de manière centralisée.
  • Variation mal gérée : les produits et services ne sont plus standardisés et les nouvelles introductions sont beaucoup plus fréquentes. Il existe un risque de surstockage dans l’entreprise pour faire face à la demande d’une variation, mais les besoins changent en un instant ; d’où la nécessité d’être à la fois flexible et rapide.

Les fonctions d’automatisation apportent un contrôle plus efficace dans un certain nombre de processus métier de base. Par exemple, en automatisant les tâches d’arrière-plan entre la planification et l’exécution, vous pouvez obtenir une meilleure visibilité sur les lignes de production, en vous assurant que les bons matériaux sont disponibles et que les commandes sont correctement séquencées avant de coordonner l’atelier de production. Lorsque vous travaillez avec des lignes de produits très variables, la possibilité de lancer automatiquement des contrôles de disponibilité, de niveler les capacités et d’imprimer automatiquement les ordres de fabrication vous aide à maximiser l’utilisation et à être plus efficace.

La bonne technologie permet une gestion de la chaîne d’approvisionnement agile et réactive.

Le changement et l’incertitude sont inévitables dans le secteur manufacturier. Bien qu’une planification efficace de la production puisse vous aider, il y aura toujours des facteurs hors de votre contrôle. Des changements dans les ressources humaines, la configuration des systèmes, la chaîne d’approvisionnement elle-même et les temps d’arrêt des machines peuvent avoir de graves conséquences.

Même si de nombreux fabricants sont confrontés à ces défis chaque jour, seul un petit nombre d’entre eux prennent conscience de l’avantage concurrentiel que représentent l’automatisation et l’innovation. La bonne pile technologique est essentielle dans la fabrication pour :

  • permettre une planification de la production réactive et faire face aux variations ;
  • intégrer les systèmes et avoir une visibilité sur l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, aussi disparate soit-elle ;
  • réduire le recours à la sous-traitance et utiliser plus efficacement les ressources.

Comment relever le défi ?

Il existe de nombreuses approches différentes pour aligner la technologie afin de relever les défis auxquels nous sommes confrontés, de créer de la valeur et de permettre la réalisation des objectifs stratégiques. Cela peut se résumer à un certain nombre de domaines clés :

  • une solution d’entreprise intégrée ; sur site ou dans le cloud en fonction des impératifs organisationnels ;
  • des solutions d’analyse et de gouvernance des données alignées ;
  • des solutions de référence adaptées au secteur, lorsque des compétences spécialisées sont requises ;
  • le bon support d’intégration ; exploiter les informations opérationnelles de la manière la plus efficace et adopter l’innovation.

Pour exprimer cela dans un langage plus orienté vers la technologie, on peut parler d’« entreprise intelligente ». En bref, il s’agit d’une pile technologique qui a été développée pour s’aligner et permettre les spécificités de l’entreprise en question dans 4 domaines :

  • analyses ;
  • gestion des données ;
  • plateforme d’affaires cloud ;
  • technologies intelligentes.

 Le diagramme ci-dessous illustre cela de manière générique :

Intelligent technologies

Faire face au changement et à l’incertitude est tout à fait possible avec les bonnes bases en place.

découvrez SAP Integrated Business Planning