delaware co-innove avec ses clients lors d’un premier DEL20 en Belgique francophone
07-05-19

delaware co-innove avec ses clients lors d’un premier DEL20 en Belgique francophone

delaware, le groupe belge spécialisé dans les services et conseils informatiques, a lancé ce jeudi 25 avril la première édition de son programme de co-innovation DEL20 en Wallonie. Pendant une journée, un groupe privilégié de clients ont pu croiser leurs idées et leurs expériences, en compagnie d’experts de delaware et de start-ups, pour lancer des projets pilotes innovants. D’ici six mois, ce programme d’innovation accélérée permettra déjà aux participants de tirer les premières conclusions quant au potentiel disruptif de telle ou telle technologie dans le contexte spécifique de leur entreprise.

Benoit Loffet, innovation and project manager, Thierry Bruyneel, associé de delaware et instigateur du DEL20, Michael Penninckx, associé, et Stéphanie De Bock, responsable communication et marketing.

Un écosystème qui rend la transformation digitale concrète

A notre époque de transformation digitale, où des secteurs entiers (du tourisme aux médias en passant par l’industrie automobile) sont balayés par des tendances disruptives, il ne fait aucun doute que la capacité à innover est devenue une condition de prospérité, voire de survie, pour nombre d’entreprises. 

Face à ce constat, le défi est de trouver les moyens d’intégrer véritablement l’innovation dans l’organisation pour qu’elle génère des résultats durables. Diverses études1 estiment que plus de 80% des projets d’innovation ne débouchent sur rien du tout. Les causes sont multiples : manque de compétences, de ressources ou de temps. Ou manque d’adhésion en interne, dès lors que toute innovation bouscule un certain ordre établi. Dans son dernier ouvrage2, Fons Van Dyck, expert belge en marketing, insiste sur le besoin d’inscrire l’innovation dans une vision à long terme, en phase avec l’identité de chaque entreprise.
C’est pour surmonter ces obstacles et donner à l’innovation une vraie chance que delaware lançait il y a deux ans le DEL20, un écosystème qui réunit quelques-uns de ses principaux clients. Après la Flandre, où il a déjà donné naissance à plus d’une dizaine de projets innovants (dans l’intelligence artificielle, l’Internet des Objets ou encore Blockchain), le DEL20 s’étend à présent à la Belgique francophone.

Un espace de co-création pour explorer de nouveaux horizons

Les principes de ce ‘club d’innovation’ sont simples: delaware offre à ses clients un espace privilégié, où ils peuvent tester des idées et échanger entre eux, en toute confidentialité. Il n’y a pas de concurrence au sein du DEL20. Les responsables informatiques, en partenariat avec leurs alter-égos ‘métiers’, sont encouragés à expérimenter et tester de nouvelles technologies. 

Le DEL20 est un vrai exercice de co-création, où delaware apporte ses compétences techniques sous forme de consultance gratuite, tandis que les clients apportent une véritable expertise ‘business’ à travers des cas réels et opèrent une fertilisation croisée entre les différents projets, 19 ont ainsi été présentés et 6 sélectionnés par les clients eux-mêmes. 

Lors de cette première journée du DEL20 en Wallonie, dans un endroit inspirant du côté de Huy (Wanze), les participants ont par ailleurs eu l’opportunité de découvrir un certain nombre de stands où delaware met en lumière le potentiel disruptif de projets en intelligence artificielle, en robotique, en réalité virtuelle, dans l’Internet des objets, par exemple dans le domaine de l’Industrie 4.0 à travers de la maintenance préventive

Un certain nombre de start-ups, dont e-Peas, spécialisée dans les capteurs IoT, et Robovision, experte dans le ‘deep learning’, ont pu présenter leur savoir-faire de pointe.

Nous reviendrons dans quelques mois sur les avancées réalisées lors de ce premier DEL20 wallon.