PARAMÈTRES ET PRÉFÉRENCES DE CONFIDENTIALITÉ

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. En savoir plus
11-12-18

6 raisons d’adopter la planification intégrée des activités (IBP)

Votre entreprise vient très probablement de clôturer ses travaux de planification et de budgétisation pour l’année. Avez-vous pu accéder facilement à toutes les informations dont vous aviez besoin pour établir un budget précis ? Le plan financier s’accorde-t-il avec la stratégie de l’entreprise et ses plans opérationnels ? En offrant une vision globale de l’entreprise, la planification intégrée des activités (IBP) aide les CFO à établir des budgets et des prévisions plus complets.

IBP : la planification nouvelle génération

Depuis les années 90, les entreprises planifient et programment leur production sur base des ressources, de la main-d’œuvre et des capacités disponibles. Par le passé, les calculs reposaient généralement sur des données statistiques issues d’inventaires, de nomenclatures et de bases de données. La demande devenant de plus en plus fluctuante, les entreprises ont commencé à se concentrer sur des prévisions de l’avenir. Cependant, la complexité des marchés d’aujourd’hui — changement rapide, instabilité accrue et mondialisation — nécessite l’adoption d’une approche complète et plus collaborative : la planification intégrée des activités.

L’entreprise au centre du processus

L’IBP est un plan global qui associe la planification des ventes et des opérations (S&OP) aux plans stratégiques ainsi qu’à la budgétisation et à la planification financières. Elle équilibre la demande et la disponibilité des ressources (planification des stocks et des capacités) avec les objectifs financiers de l’entreprise.

« De nombreuses entreprises sont toujours divisées en silos, qui possèdent chacun leurs propres objectifs, comme la réduction des délais, l’optimisation des capacités ou la baisse des coûts des matières premières ou des fournisseurs, et leurs propres KPI », explique Lander Vanmeenen, directeur financier chez delaware. « La planification intégrée des activités ne s’applique plus qu’à la chaîne d’approvisionnement ou à l’équipe des finances, mais à l’entreprise dans sa globalité. Ainsi, plutôt que de s’appuyer sur une approche de planification ascendante traditionnelle, l’IBP démarre de la stratégie organisationnelle pour définir des objectifs et des cibles. Par exemple, si votre stratégie organisationnelle consiste à stimuler les ventes et que votre plan financier prévoit une augmentation des ventes de 20 %, vous pouvez calculer ce que cela implique pour la planification des capacités, la planification des stocks, etc. Si votre stratégie organisationnelle consiste plutôt à stimuler votre volume de ventes ou à conserver un avantage en proposant des produits de grande qualité, cela aura un impact sur la planification de la demande, des stocks et des capacités. »

6 raisons d’adopter l’IBP

Les processus IBP sont soutenus par des solutions IBP qui permettent de contrôler et d’analyser des données, de simuler rapidement la demande et de fournir des scénarios, de développer des scénarios hypothétiques, de configurer des alertes ciblées et de regrouper les différentes sources de données. Déployée avec succès, l’IBP offrira les avantages suivants :

  • Simplification de la planification : la plupart des entreprises recourent à une multitude de feuilles Excel, de modèles et d’autres outils pour planifier et prévoir. L’IBP remplace tous ces outils par une plateforme unique que tout le monde utilise et connaît.

     

  • Accélération de la planification et de la budgétisation : l’IBP facilite la collecte, la combinaison et l’analyse de données ainsi que la création de rapports, réduisant ainsi les tâches manuelles – pour gagner du temps (et réduire le nombre d’erreurs, par la même occasion).

     

  • Amélioration de la transparence : l’IBP fournit des informations en temps réel issues de la chaîne d’approvisionnement ainsi que des plans financiers et stratégiques.

     

  • Augmentation de l’harmonisation et de la responsabilisation : au lieu de gaspiller du temps et de l’énergie à discuter du plan à suivre ou des KPI sur lesquels se concentrer, tous les membres de l’organisation s’accordent sur l’utilisation d’une plateforme commune et comprennent leur rôle dans la réalisation des objectifs.

     

  • Connexion de la stratégie aux objectifs : l’IBP utilise la stratégie de l’entreprise en tant que point de départ afin que les mesures, les risques et les initiatives se rapportent toujours à la situation globale.

     

  • Amélioration du processus de prise de décisions : l’IBP traduisant la stratégie de l’organisation en objectifs et mesures tangibles, elle offre une base cohérente d’informations qui permettent à la direction de prendre de meilleures décisions.

Un développement progressif

L’IBP présente une nouvelle manière de planifier qui se distingue des silos divisionnels et représente donc un changement majeur pour tous ceux qui participent à la planification et à la budgétisation. Les processus et les rôles devront être redéfinis. Vous avez peur que l’impact sur votre organisation soit trop important ? La planification intégrée des activités (IBP) ne doit pas forcément se mettre en place du jour au lendemain. Il est plus facile de démarrer à petite échelle et d’évoluer progressivement vers la mise en place d’une véritable solution IBP. Consultez notre blog « Comment l’IBP aide les responsables financiers à apporter une véritable valeur à l’entreprise » pour en savoir plus sur les mesures à prendre, sur le rôle de facilitateur de la technologie ainsi que sur la façon dont delaware peut apporter de la valeur à votre entreprise à chaque étape.

Vous souhaitez découvrir quels avantages l’IBP peut offrir à votre organisation ? Prenez contact avec un de nos spécialistes dès aujourd’hui.