La connexion ERP-CRM : L'intégration de S/4HANA et de Salesforce en toute simplicité

juil. 15, 2021
  • IT
  • SAP

Connecter votre ERP à votre CRM est un excellent moyen d'améliorer la collaboration entre les ventes, les opérations, le marketing et les autres services. Cependant, de nombreuses organisations trouvent l'intégration incroyablement complexe et ne savent pas par où commencer. Est-il nécessaire de rester dans le même écosystème de fournisseurs, par exemple ? Est-il possible d'intégrer efficacement SAP S/4HANA et Salesforce sans trop de difficultés ? Pour résoudre ces problèmes, des experts de Scalefactory et delaware ont réimaginé ce que pourraient être les intégrations ERP-CRM à l'avenir.

Mais d'abord, examinons de plus près les avantages d'une intégration CRM-ERP harmonieuse. Alors qu'un CRM gère les informations frontales, l'ERP gère généralement les processus back-end. Lorsque les systèmes fonctionnent séparément, avec leurs propres bases de données, il est nécessaire de les synchroniser en permanence. Il en résulte un ralentissement des opérations et un risque accru d'erreurs. En intégrant vos systèmes ERP et CRM, la synchronisation s'effectue automatiquement, ce qui se traduit par une meilleure visibilité, moins d'erreurs et une prise de décision plus rapide.

Le plus grand avantage, cependant, est la visibilité accrue de vos clients : leurs habitudes d'achat, mais aussi l'historique de leurs commandes, les factures impayées, les interactions avec le service d'assistance, etc. Ces informations peuvent être cruciales pour établir des relations à long terme avec les clients et même pour décider s'il existe un potentiel de croissance future.

 

Du rêve à la réalité

Alors comment établir une telle intégration utopique ? Prenons l'exemple d'une entreprise utilisant SAP S/4HANA et recherchant des fonctionnalités CRM intégrées. Le choix évident serait d'installer SAP C4C, la solution CRM de SAP, via SAP Cloud Integration. Mais que faire si vous utilisez déjà Salesforce comme CRM?

Bien que SAP Cloud for Customer (C4C) existe au sein de l'écosystème SAP, une intégration est nécessaire pour permettre la synchronisation avec votre système SAP S/4HANA, tout comme Salesforce. Pour simplifier ce processus d'intégration, SAP propose des packages d'intégration prêts à l'emploi. Toutefois, dans la plupart des cas, ceux-ci ne couvrent pas entièrement les besoins de l'entreprise. En outre, les risques sont tout aussi importants et la complexité est tout aussi... complexe. La clé d'une intégration CRM-ERP réussie ne réside pas dans les compromis à faire quant aux solutions avec lesquelles vous êtes prêt·e à travailler, mais dans la façon dont vous gérez l'intégration elle-même.

Des packages d'intégration qui ont du punch

L'une des façons d'y parvenir est de regrouper notre expertise et nos meilleures pratiques dans un "accélérateur d'intégration" ou un "package d'intégration" - c'est exactement ce que Scalefactory et delaware ont fait pour S/4HANA et Salesforce. Ce package fournit non seulement le mappage et les informations de base, mais aussi des API préparées et le mappage des structures de données. Grâce à ce démarrage, le temps total de mise en œuvre et d'intégration - y compris l'hypercare, les tests, etc. - peut être réduit de manière significative.

Il est toutefois important de noter que si la synchronisation des commandes de vente, des comptes, des données de base des produits, de la disponibilité et des prix ne prend que quelques jours, ce n'est que la partie émergée de l'iceberg en termes de fonctionnalité. L'avance prise par le package d'intégration offre toute la marge de manœuvre nécessaire à une intégration complète et réussie, conforme à vos objectifs commerciaux.

Approche modulaire

En fin de compte, ce type de solutions très efficaces pour une intégration ERP-CRM sans heurts est révélateur d'une tendance plus large en matière d'informatique d'entreprise et d'analyse des données. L'ère des connexions point à point entre les systèmes touche à sa fin et est remplacée par une approche plus modulaire. Les blocs individuels peuvent fonctionner ensemble, mais ils ne sont plus enchevêtrés.

Grâce à ces intégrations avancées, les utilisateurs finaux n'ont plus à se soucier de l'origine des données qu'ils utilisent. Ils sont ainsi déchargés et parfaitement équipés pour conclure des cycles de vente, voire créer des modèles commerciaux entièrement nouveaux.