PARAMÈTRES ET PRÉFÉRENCES DE CONFIDENTIALITÉ

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les annonces, pour fournir des fonctionnalités de médias sociaux et pour analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur votre utilisation de notre site avec nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l'analyse. En savoir plus

Greenfield, brownfield ou hybride : choisissez votre chemin vers SAP S/4HANA

IT
SAP
Automobile
Chimiques
sept. 25, 2019

En ce qui concerne les implémentations et les migrations de SAP S/4HANA, il existe de nombreuses terminologies. Différents termes qui signifient la même chose, des mots similaires mais sans rapport, et des définitions qui se chevauchent… Tous ces éléments rendent la compréhension du langage des projets SAP plus ardue qu'elle ne le devrait. Dans cet article de blog, Folker Lamote, expert de SAP S/4HANA chez delaware, décrit tout cela pour vous avec des mots simples - y compris les avantages et les inconvénients.

Les termes « greenfield » et « brownfield » ne sont pas uniquement utilisés en informatique. « Ces mots sont assez courants, en particulier en ce qui concerne les investissements. La plupart des gens les connaissent déjà », affirme Folker.

Téléchargez l’e-book « La migration SAP S/4HANA simplifiée »

Greenfield : commencez avec une ardoise numérique vide

« Dans le cas des implémentations SAP S/4HANA, vous auriez raison de penser qu’une implémentation « greenfield » signifie partir de zéro avec un système entièrement nouveau sans rien prendre du passé avec vous », poursuit Folker. « C’est un champ verdoyant, épargné par les développements précédents. »

Les avantages

Il ne fait aucun doute qu'une implémentation « greefield » constitue le moyen le plus simple de démarrer avec SAP S/4HANA. « Dans certaines entreprises, les systèmes existants ont été configurés de manière à être difficiles à gérer, avec beaucoup de codage personnalisé, des solutions ad hoc et des configurations différentes. Avec greenfield, vous pouvez simplement écarter ce gâchis insoluble et non extensible et tout recommencer », explique Folker.

Il existe également une raison business pour laquelle on privilégie souvent une nouvelle approche. « Les entreprises ne sont jamais statiques - il est probable que votre organisation ait changé au fil du temps et que vous utilisiez autrefois des processus qui ne sont plus valables », poursuit-il. « Peut-être que vous êtes passés de la fourniture de biens aux services, ou votre empreinte géographique a été restructurée. Dans le cas d'une entreprise comportant plusieurs sites, une implémentation « greenfield » peut être abordée de manière progressive. Cependant, vous aurez besoin de solutions temporaires pour les mouvements intra-entreprise et peut-être des systèmes parallèles fonctionnant en même temps. »

Les inconvénients

Le coût initial d'une implémentation SAP greenfield S/4HANA sera plus élevé que d'autres approches. Selon Folker: « Cela a du sens car vous devez redéfinir les processus qui fonctionnaient bien avec l'ancien système. Prenons l'exemple de la facturation: vous devez recréer dès le début la mise en page parfaite de vos factures. »

Votre entreprise va également « perdre » ses données historiques. « Il faut un peu de réflexion pour maintenir l'accès à ces données et pour assurer la conformité légale », poursuit Folker. « Mais ce n'est généralement pas un gros problème ou un détracteur majeur. »

Brownfield : garder la même structure, améliorer les performances

En revanche, une implémentation « brownfield » de SAP S/4HANA commence toujours par le système existant - il suffit que certains éléments importants soient modifiés.

« Pensez à une voiture », déclare Folker. « C’est un peu exagéré, mais imaginez avoir besoin d’un remplacement complet du moteur. Vous avez toujours la même voiture avec le même historique et le même kilométrage, le même look, les mêmes sensations, etc. Rien ne change pour le conducteur, à part les améliorations de performances. Bien sûr, vous pouvez aller plus loin et ajouter un tout nouveau tableau de bord qui affiche davantage d'informations de manière plus intuitive et plus efficace. » 

Cette analogie correspond à une migration « brownfield » de SAP S/4HANA incluant la nouvelle interface innovante de SAP, SAP Fiori. « Les utilisateurs peuvent utiliser les mêmes interfaces graphiques sur lesquelles ils s'appuient depuis des années ou choisir Fiori, ce qui présente de nombreux avantages et une forte valeur ajoutée », explique-t-il.

Les avantages

Une migration « brownfield » est moins coûteuse, car les éléments qui fonctionnent bien pour votre entreprise ne doivent pas être reconstruits de zéro. Folker continue: « Certains clients choisissent de petites améliorations techniques des fonctionnalités et des applications existantes, mais la migration est beaucoup plus légère. Vous pouvez également garder vos données de base avec vous sans avoir à les extraire et à les charger dans un système entièrement nouveau: tout se passe automatiquement pendant la migration. » 

Les inconvénients

Le principal problème de la migration « brownfield », c’est que cela doit être fait en même temps, ce que l’on appelle généralement un
« big bang ». « Si votre entreprise a une tolérance limitée aux temps d'arrêt, une migration « brownfield » peut être difficile. Et même si le système migré inclut toute la gamme des avantages de SAP S/4HANA, vous ne pouvez pas modifier radicalement la configuration de votre système. La méthode moderne de mise en œuvre garde le noyau « propre » - les développements sont exécutés sur une plate-forme spécifique et non dans le noyau. Il est important de noter que l’application de cette approche à une migration nécessite quelques retouches, mais cela peut être fait dans une phase secondaire. » 

Hybride : apportez les modifications indispensables tout en conservant vos données

Une approche hybride combine des éléments d'implémentations SAP S/4HANA de greenfield et de brownfield pour des raisons spécifiques.

« Nous faisons une copie parfaite du système existant d’un client et en retirons les données, en conservant les configurations et les efforts de développements personnalisés, puis en migrant vers SAP S/4HANA », explique Folker. « La migration en elle-même est plus facile, car elle vous permet d’apporter des modifications à vos configurations. Mais vous devez toujours charger à nouveau les données - ce qui est un gros inconvénient. »

Si une entreprise doit réellement apporter des modifications fondamentales à son environnement, une approche hybride est appropriée.
« C’est parce qu’ils récupèrent beaucoup de choses que vous avez construites et que vous évitez les temps morts plus longs inhérents de la migration « brownfield ». Étant donné que le nouveau système fonctionne en parallèle avec l’ancien, la période de commutation est de quelques heures plutôt que de quelques jours. »

Pas de solution unique pour les implémentations de SAP S/4HANA

Le secteur, l’organisation et l’histoire d’une société, ainsi que la structure de son environnement informatique, sont les principaux facteurs qui influent sur son chemin idéal vers SAP S/4HANA.

« Par exemple, le passage d'un système ECC à un nouveau système SAP S/4HANA ne sera pas radicalement différent pour les utilisateurs. Cela peut être encore différent si vous passez d'un système hérité tel que AS400 à SAP. Malgré tout, il existe encore des moyens de conserver des méthodes de travail familières. »

« La meilleure voie à suivre? Venir nous en parler ! Nous disposons d’une vaste gamme d’implémentations SAP S/4HANA et nous avons les connaissances et l’expérience nécessaires pour que votre transition se déroule le plus facilement possible », conclut Folker.

Mature, éprouvé et performant : SAP S/4HANA est prêt pour votre entreprise - et nous sommes là pour vous aider à maximiser les avantages qu’il offre.

Migration SAP S/4HANA : une approche pas à pas, à votre rythme