Kickstarting
14-03-18

Accélérez votre transition vers le Cloud

Vous avez le feu vert pour entamer votre transition vers le Cloud, et vous êtes prêt à vous lancer. Maintenant, que faire ? Par chance, vous n’êtes pas obligé de transférer toutes vos activités en même temps, que vous choisissiez de déplacer votre infrastructure existante vers le Cloud ou de reprendre tout à zéro avec un Logiciel en tant que service (SaaS) orienté Cloud.

Les options qui s’offrent à vous

Vous voulez opter pour une approche SaaS ? Bonne nouvelle : la majorité des fournisseurs de produits offrent des périodes d’essai gratuites, un premier pas simple et sans risque. Quand le moment sera venu pour votre entreprise d’investir dans une solution SaaS, vous aurez souvent la possibilité de commencer par un projet pilote centré sur une petite partie de vos activités. Vous pourrez ensuite utiliser ce que vous aurez appris grâce à cette intégration à petite échelle pour lancer une solution plus ambitieuse. Il s’agit donc d’une option fondée sur une entité.

Vous souhaitez passer au Cloud à partir d’une infrastructure hardware ? C’est une autre histoire : dans ce cas, impossible de ne transférer qu’une partie de vos activités vers le Cloud. Vous pouvez cependant acquérir de l’expérience dans ce domaine en faisant tourner les applications moins importantes sur le Cloud, à commencer par les environnements développement et qualité. Il s’agit donc d’une option fondée sur les applications.

Quelques pistes de réflexion avant de vous lancer

Pesez soigneusement le pour et le contre de chaque option : continuer à travailler avec votre ancien système, ou implémenter une nouvelle solution. Un budget basé sur la continuité ne demande pas de justification, contrairement à un budget de projet. Cependant, implémenter un projet visant à remplacer votre application habituelle par une solution SaaS entraînera probablement une réduction du coût total de propriété, ce qui vous permettra de libérer du temps pour des activités à plus haute valeur ajoutée.

Un projet Cloud plus disruptif demande davantage de justifications, est plus apparent, et nécessitera une période d’ajustement du point de vue de votre architecture informatique et de vos activités business. Mais même s’il semble moins risqué d’ajouter des applications petit à petit et de tester vos nouveaux outils sur votre propre hardware, les coûts finissent tout de même par s’accumuler.

Retenez la leçon

Si vous optez pour une solution SaaS, il vous faudra abandonner les idées dépassées. Vous avez l’habitude d’utiliser des solutions hautement personnalisées ? Vous devrez accepter que les solutions SaaS sont conçues de manière à être applicables à de nombreuses situations. Les solutions SaaS sont néanmoins bien plus personnalisables aujourd’hui qu’elles ne l’étaient auparavant, et il existe des Plateformes en tant que services (PaaS) combinables avec des applications SaaS afin de répondre à des besoins spécifiques.

Il est important de dépasser l’idée que la personnalisation et l’automatisation sont les seules manières d’améliorer votre efficacité. Demandez-vous quelles sont vos exigences et voyez quelle valeur ajoutée elles représentent afin d’éviter de perdre de l’argent à recréer et entretenir des fonctions héritées devenues inutiles.

À noter : la gestion du changement est absolument indispensable pour une transition vers le Cloud réussie.

Author: Folker Lamote. You can follow Folker on Twitter or connect with him on LinkedIn.