Comment Agristo fait face à la diversité des données avec SAP BW/4HANA

mai 31, 2021

Le volume de données que les entreprises collectent augmente de manière exponentielle. Le traitement des données et leur transformation en insights revêtent une importance croissante pour la compétitivité. delaware a permis à Agristo, un important producteur de produits surgelés, de concevoir un outil capable de gérer avec efficacité de multiples sources de données et de transformer les informations brutes en informations exploitables.

Agristo conditionne chaque année environ 800 000 tonnes de pommes de terre et les transforme en une grande variété de produits surgelés. Un seul produit de base pour un énorme volume de points de données différents qui peuvent être collectés du champ au supermarché, des chiffres de vente et des quantités en stock aux prévisions de la demande. La mise en conformité avec les réglementations alimentaires exige par ailleurs que chaque produit Agristo puisse être retracé jusqu’à son origine : la notion de traçabilité devient donc un impératif absolu.

Du dédale Excel à un data warehouse automatisé

« Notre croissance rapide a fait naître le besoin de centraliser nos données et d’automatiser le reporting », explique Martijn Mennen, CIO Agristo. » « Nous voulions aussi parallèlement commencer à explorer l’univers des data analytics. Y consacrer du temps nous a obligés à modifier de fond en comble notre façon de travailler. Nous étions souvent perplexes devant le dédale de feuilles de calcul Excel. De quoi provoquer débats et malentendus. »

Une fois la situation évaluée en profondeur, les experts delaware ont proposé de mettre en œuvre SAP BW/4HANA : une plateforme data warehouse SAP équipée d’outils SAP. « On peut penser à un data warehouse à la manière d’un entrepôt classique, garni de boîtes de données », explique Bruno Windels, data governance manager Agristo. Or, ce système ne se résume pas à cela. « La construction de ce “warehouse” vous oblige à déjà décider de la manière dont vous allez organiser vos données et comment elles vont se retrouver à la bonne place. Dans un data warehouse, tous les “biens” sont stockés suivant une méthode standardisée : une source unique d’informations fiables accessibles à tous. »

Les 5 bénéfices de SAP BW4/HANA

Hormis des normes plus strictes et une lisibilité inégalée des données, l’implémentation d’un data warehouse présente de nombreux autres atouts pour Agristo :

  • Une rapidité supérieure. Les informations sont disponibles immédiatement. L’entreprise peut ainsi s’adapter au plus vite. « Par le passé, les rapports mensuels de ventes étaient remis au plus tard le 5 du mois vu la quantité de travail manuel requise. Maintenant, les rapports sont prêts le premier jour de chaque mois », explique Bart Van Peteghem, SAP Analytics solution lead delaware.
  • Convivialité et rigueur. Inutile pour les utilisateurs finaux de nos données de créer des rapports sur leurs « îles » au moyen de tableurs. Un data warehouse permet aussi de se passer des exportations de données et de l’utilisation d’Excel comme outil de reporting », poursuit Bruno. » « Qui plus est, les outils permettent aux collègues de procéder à des analyses spécifiques en disposant d’informations quasiment en temps réel. »
  • Trouver le « pourquoi ». « Des données mieux définies et l’existence d’une source unique d’informations fiables ont permis à Agristo de mieux comprendre ses procédés opérationnels », explique Bart. « Des réponses en temps utile sont données sur quoi, comment, quand et combien, mais aussi pourquoi. Par exemple, pourquoi une certaine ligne de production a un rendement plus faible ? Ou « pourquoi la maintenance est-elle plus lente sur la ligne de production B ». Ces informations aident Agristo à optimiser sa planification et à rectifier le tir eu besoin. »
  • La transparence. Ces insights permettent également à Agristo de répondre plus rapidement aux questions des clients ou des instances de régulation. « Certains clients, comme les chaînes de supermarchés, ont besoin de nos rapports de stock pour pouvoir anticiper l’évolution du comportement des clients », ajoute Bart.
  • Formation des collaborateurs. « Nous avons remarqué un changement dans notre organisation », poursuit Bruno. « Les collaborateurs qui avaient l’habitude de rédiger des rapports sont devenus des membres d’équipe proactifs qui agissent en fonction des informations générées par les rapports. Les utilisateurs finaux sont par ailleurs beaucoup moins dépendants des services IT internes. »

3 conseils pour démarrer en disposant d’un data warehouse moderne

  • Dégagez du temps pour un collaborateur, voire une équipe, qui fera le lien entre les utilisateurs finaux et votre partenaire IT externe. Vous pourrez ainsi vous assurer que les besoins des utilisateurs finaux et les solutions implémentées sont en adéquation.
  • La migration vers le reporting central et l’automatisation sont des opérations de longue haleine. La configuration d’un data warehouse est la partie visible de l’iceberg ; la formation des personnes concernées par son fonctionnement est tout aussi importante.
  • L’utilisation d’un data warehouse va faire apparaître toutes les lacunes des données de l’entreprise. Vous pourrez ainsi nettoyer vos pipelines de données et en améliorer la qualité. Ne négligez pas non plus l’importance des définitions de données, et veillez à ce que tous les membres de l’organisation y adhèrent.

 

Votre entreprise éprouve des difficultés à donner du sens à toutes les données qu’elle collecte ? Nos experts peuvent vous aider.

contactez-nous