Les divers chemins vers le développement en Microsoft Dynamics

mai 28, 2021

Les développeurs Microsoft Dynamics sont nombreux chez delaware. Quel est leur secret pour une carrière réussie ? Lisez leurs témoignages ici.

5 développeurs, 5 histoires différentes ! 

L’équipe de développement Dynamics chez delaware est composée d’un groupe de collègues uniques aux parcours bien différents. Comment se sont-ils retrouvés dans la même équipe ? Nous laissons Tom, Guillaume, Valentin, Charissa et (un autre) Guillaume nous expliquer leurs parcours.

Rencontrez Tom: L’ingénieur commercial enseignant

Tom De Malsche (27 ans) a entendu parler de delaware pour la première fois dans un bar bruyant en compagnie de quelques amis. Qu'ont-ils dû dire ou crier pour le convaincre de postuler dans cette entreprise ? Et que dirait-il aujourd'hui à la version plus jeune de lui-même en train de siroter une bière ? 



Quand avez-vous rejoint delaware ?

« Je suis originaire de Grimbergen, mais je suis resté à Gand après mes études. Une fois mon diplôme d'ingénieur commercial en poche, j'ai commencé à chercher un job en n’ayant qu’une vague idée de ce que je recherchais. Par chance, certains de mes amis venaient de terminer leur parcours de ‘starter’ chez delaware et, lors d'une soirée sous les meilleurs auspices, ils m'ont convaincu de tenter ma chance. Après une discussion éclairante lors de ma procédure de candidature, j’ai réalisé que je voulais vraiment faire de la programmation, et on m'a donc proposé un poste dans l'équipe de développement Dynamics en mars 2017. »


Au fil des ans, comment a évolué votre parcours professionnel et quelles sont les prochaines étapes ? 

« Pendant un an et demi, j'étais comme une éponge, absorbant toutes les connaissances et compétences informatiques qui me tombaient sous la main. En tant qu'ingénieur commercial, j'avais bien quelques compétences en développement, mais ce sont surtout mes compétences interpersonnelles qui ont fait leurs preuves au début. Donner des formations, présenter des projets et expliquer des solutions, voilà des aspects de mon travail où je pouvais briller. Entretemps, j'ai acquis les compétences informatiques nécessaires en tant que développeur Dynamics, et j'ai pu les combiner avec ma bonne compréhension des besoins métiers et fonctionnels. C'est pourquoi je me suis quelque peu réorienté vers la formation et les activités de prévente : dans les deux cas, il faut comprendre nos solutions et être capable de les expliquer clairement à ceux qui n'ont pas le même bagage informatique que vous. »


Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

« Actuellement, je suis le responsable technique de trois projets de développement en Microsoft Dynamics. Ce rôle me donne l'opportunité de prendre plus de responsabilités et de faire évoluer ma carrière étape par étape. Chez delaware, vous n’êtes pas limité par votre titre de fonction. Vous pouvez toujours vous engager à assumer des tâches ou des rôles différents, si vous sentez que c'est la voie que vous voulez suivre. Dans mon cas, cette voie mène à un ensemble de tâches plus fonctionnelles, en accord avec mes points forts. J'aime expliquer des solutions techniques difficiles aux clients et aux collègues, et delaware m'a donné la liberté de poursuivre cette partie de mon travail. En dehors des projets, j’apporte aussi mon soutien à nos stagiaires et je leur enseigne en quoi consiste mon travail et la culture delaware. C'est toujours une expérience révélatrice pour moi, car leur regard neuf sur les choses vous amène à remettre en question certaines de vos certitudes. »


Quels conseils donneriez-vous à une version plus jeune de vous-même ?  

« Le conseil numéro un serait le suivant : s’il y a quelque chose que vous n'avez jamais fait, il y a de fortes chances que vous y excelliez si vous prenez le temps d'apprendre. Ne rechignez pas à continuer à apprendre de différentes ressources, que ce soit Google, YouTube, des cours du soir ou sur le lieu de travail. Soyez toujours critique envers vous-même et gardez votre objectif final à l'esprit lorsque vous voulez acquérir de nouvelles compétences. J’y réfléchis de temps en temps, et heureusement delaware offre à ses employés la possibilité de changer de carrière au sein de l'entreprise s'ils en ressentent le besoin. Encore une chose : ne faites pas trop attention au code vestimentaire, personne ne s'attend à ce que vous portiez une chemise boutonnée pour venir au bureau. »


Pourquoi conseilleriez-vous à d’autres personnes de postuler chez delaware ? 

« Chez delaware, il y a très peu de paperasserie. Vous êtes soutenu par une équipe de support et RH extraordinaire, ce qui vous permet de vous concentrer efficacement sur votre travail et vos projets. J'aime travailler dans notre culture d'entreprise horizontale, où même nos ‘managing partners’ ont les pieds sur terre et savent très bien communiquer sur la vision de l'entreprise. Comme mes amis me l'ont dit un soir à Gand, delaware est une grande équipe de jeunes gens amusants et motivés toujours prêts à donner le meilleur d'eux-mêmes. »

Rencontrez Guillaume D.B.: La stagiaire devenu développeur

Guillaume De Bue (25 ans) a démarré sa carrière chez delaware comme stagiaire durant ses études en sciences informatiques appliquées. Sa première mission a été de construire une simulation d’arrivées de camions et de la présenter à l’équipe complète de développement Dynamics. Un démarrage en trombe ! 



Quand avez-vous rejoint delaware ? 

« Après avoir terminé mes études en sciences informatiques appliquées (ERP & IT) à Vives en 2018, j’avais le choix entre 50 sujets pour mon stage, et mon regard s’est vite porté sur le stage chez delaware. Le contenu me parlait car j’avais tout de suite certaines responsabilités pour mon propre petit projet de développement, et je pouvais avoir un bon aperçu du vrai boulot. Je pouvais également compter sur le soutien de mes collègues, qui m’ont expliqué comment gérer différentes plateformes et systèmes internes. »


Au fil des ans, comment a évolué votre parcours professionnel et quelles sont les prochaines étapes ?

« Au cours de ma première année, j’ai eu un parcours assez atypique, en trouvant ma voie en fournissant du support lors du ‘go-live’ de divers projets. L’année suivante, j’ai eu la chance de travailler de façon indépendante et sur site avec un client, pour lequel je fais toujours du support sur base hebdomadaire. J’étais réellement heureux de communiquer directement avec le client et de tisser un lien avec lui. J’ai beaucoup appris de cette expérience. Celle-ci a été très utile pour le projet de l’année dernière, pour lequel j’ai eu davantage de responsabilités afin de réaliser des customisations, gérer les versions et faire le suivi de la communication avec le client. Avant de penser à la prochaine étape dans ma carrière, j’aimerais travailler sur mes compétences actuelles, devenir un collègue de confiance et fiable pour des conseils sur Microsoft Dynamics et finalement diriger de plus en plus de projets. »


Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

« Cette année, j’alterne mon support hebdomadaire ou quotidien pour mes précédents clients avec des projets intéressants pour la Croix Rouge et DPG Media. Pour ce dernier client, j’assiste le ‘go-live’ de Microsoft Dynamics 365 Finance & Operations au Danemark et aux Pays-Bas. Ce fut une superbe expérience de faire partie d’un flux de développement plus large et d’être témoin des services de bout en bout que delaware peut offrir grâce à toutes nos solutions différentes et compatibles. »


Quels conseils donneriez-vous à une version plus jeune de vous-même ?  

« Osez poser des questions. C’est tout. Vous ne devez pas tout faire tout seul et il n’y a aucun souci à vous reposer parfois sur vos collègues. Ne vous mettez pas non plus la pression pour terminer une mission trop rapidement. Je prends souvent un peu de temps pendant les projets de prendre du recul avant de proposer une solution, et passer en revue le processus avec un collègue. Vous pouvez avoir toutes les connaissances techniques quand vous commencez, mais avoir le sens des besoins métiers et des processus est tout aussi important. Alors, continuez à apprendre ! »


Pourquoi conseilleriez-vous à d’autres personnes de postuler chez delaware ? 

« C’est simple. Vous avez de l’espace pour grandir et choisir votre voie. Peut-être démarrerez-vous comme développeur back-end au profil technique, mais cela ne veut pas dire que vous ne deviendrez pas un jour un ‘technical lead’ plus généraliste ou un chef de projet. Même après quelques années dans l’entreprise, j’ai toujours beaucoup de perspectives. Et vous ne devez pas le faire seul. Vous pouvez toujours suivre des formations techniques ou axées ‘soft skills’, ou apprendre directement de collègues plus expérimentés. Tout le monde est accessible et disponible chez delaware. De plus, votre équipe de développement Dynamics est jeune et soudée, avec des collègues qui aiment avoir des liens sociaux au bureau ou après le travail, dans un chouette café local. »

Rencontrez Valentin: Le francophone passionné

Jusqu'il y a peu, Valentin Gysels (29 ans) était le seul membre francophone de l'équipe de développement Dynamics. Ses collègues l'ont accueilli à bras ouverts et sont toujours disponibles s'il a besoin d'aide ou de conseils.


Valentin: the passionate French-speaker


Quand avez-vous rejoint delaware ?

« La première fois que j'ai entendu parler de delaware, c’était pendant mes études en gestion de l'information à Bruxelles. J'ai alors voulu rejoindre l’entreprise assez rapidement après avoir obtenu mon diplôme. Lorsque j’ai postulé en septembre 2019, j'ai immédiatement été emballé par les valeurs de delaware, l'importance accordée à l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée et l'esprit d'équipe en général. Ce n’est pas qu’un beau discours mais bien la réalité. Pour moi, delaware est une grande famille et quand je travaille au bureau de Wavre, je me sens toujours chez moi. »


Au fil des ans, comment a évolué votre parcours professionnel et quelles sont les prochaines étapes ? 

« J’ai rejoint delaware quelques mois avant le premier confinement de 2020, j'ai donc eu la chance de pouvoir faire connaissance avec mes collègues en personne avant le télétravail obligatoire. Ils m'ont guidé dans mes premières petites missions de développement, au cours desquelles j'ai pu apprendre les ficelles du métier. Une fois que je me suis senti à l'aise avec mes compétences, j'ai demandé à avoir plus de responsabilités et maintenant je gère des tâches de développement plus complexes et des flux plus importants. À l'avenir, j'aimerais être responsable du lancement d'un projet et assumer le rôle de responsable technique d'un projet. »


Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

« Aujourd'hui, je combine un projet comportant principalement des corrections de bogues ou des petits développements, des développements plus importants et la préparation de mises en production une à deux fois par mois. Ces tâches sont plus complexes et peuvent nécessiter une préparation de deux jours, avec une réunion de statut chaque matin. Avant la pandémie, j'avais l'habitude de travailler chez le client une fois par semaine, deux fois au bureau de Gand et deux fois à Wavre. Ce changement d'environnement était toujours agréable et très bénéfique pour mon travail. »


Quels conseils donneriez-vous à une version plus jeune de vous-même ?  

« Je conseillerais à mon jeune moi de travailler un peu plus dur. Quand j’étais étudiant, je pouvais parfois être assez paresseux et remettre mon travail à plus tard. Aujourd’hui, je sais qu'il est plus facile de faire son travail si l'on se fixe des priorités et que l'on planifie ses tâches en conséquence. Je me dirais aussi de demander de l'aide plus rapidement que je ne l’ai fait dans le passé. J'avais toujours peur d’en demander quand j'étais bloqué sur quelque chose, de peur de déranger mes collègues. Mais aujourd’hui je sais qu'ils sont toujours prêts à m'aider quand ils le peuvent. »


Pourquoi conseilleriez-vous à d’autres personnes de postuler chez delaware ? 

« Je pense que si plus de gens savaient que les valeurs delaware sont réellement incarnées par l'entreprise, ils seraient plus nombreux à vouloir nous rejoindre. Les employés ont la liberté de prendre plus de responsabilités s'ils le souhaitent, ils sont soutenus par des collègues attentionnés et respectés pour leurs qualités uniques. Peu importe que vous travailliez avec des collègues, ou même seul au bureau ou à la maison, vous sentez que tout le monde est vraiment impliqué et travaille ensemble pour offrir les meilleures solutions informatiques possibles. Vraiment, vous ne trouverez pas de meilleure entreprise ailleurs. »


Rencontrez Charissa: La géologue qui aime le changement

Charissa Stevens (35 ans) était bien engagée dans sa carrière de géologue, où elle supervisait des projets d'assainissement de l'environnement, lorsqu'elle est passée à l'informatique. Qu'est-ce qui l'a poussée à chambouler sa vie et est-elle toujours heureuse de son choix ?



Quand avez-vous rejoint delaware ?

« J'ai étudié la géologie et la gestion de l'environnement, et c'est donc tout naturellement que j'ai commencé à travailler pour une entreprise de décontamination des sols après l'université. Ce n'est que lorsque mon ancienne entreprise m’a confié la mise en œuvre de nouveaux logiciels que j'ai été intriguée par toutes les possibilités offertes par l’IT. Cela m’a incitée à repenser mon orientation professionnelle. Lors de ma recherche d'emploi dans l'informatique, delaware est rapidement devenu mon premier choix, car ils offraient un large éventail de technologies et de formations de base sur le terrain. J'ai commencé à travailler chez delaware en septembre 2016 et depuis je n'ai jamais regretté ma décision. »


Au fil des ans, comment a évolué votre parcours professionnel et quelles sont les prochaines étapes ?

« J'ai d'abord rejoint l’équipe Enterprise Information Management (EIM) et travaillé sur des logiciels et des applications Open Text. Entretemps, je suivais des cours en sciences informatiques appliquées en tant qu'étudiante salariée. C'est pendant ces études que je me suis rendue compte que la programmation était plus mon truc que la configuration de logiciels. Alors, après trois ans, j'ai été gracieusement autorisée à faire un autre changement de carrière au sein de delaware, en rejoignant cette fois l'équipe de développement Dynamics. Je suis toujours en train de trouver ma voie dans ma fonction actuelle, qui n'a pas vraiment de description fixe. À l'avenir, je souhaite continuer à évoluer pour devenir responsable technique d'un projet. »


Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

« Depuis que j'ai rejoint l'équipe de développement Dynamics, j'ai constamment amélioré mes compétences et mon savoir-faire en programmation. Après une période d'auto-apprentissage, j'ai été impliquée dans divers projets Microsoft Dynamics. Mes collègues étaient toujours prêts à m'aider à progresser et à me donner des conseils lorsque j’en avais besoin. Grâce à ce coup de pouce, je peux assumer de plus en plus de responsabilités dans l'équipe au fur et à mesure que j'acquiers de nouvelles connaissances. Actuellement, je travaille sur trois projets principaux dans différents secteurs (dont un pour une entreprise de dragage, où je me sens plutôt dans mon élément). En outre, je participe également à des projets pilotes et à de nouvelles mises en œuvre et intégrations de Azure Data Lake et de documents d’entreprise. »


Quels conseils donneriez-vous à une version plus jeune de vous-même ?  

« Je me conseillerais de ne pas attendre trop longtemps pour effectuer des changements dans votre vie s'il y a d'autres choses que vous préféreriez faire. Même en ayant un emploi stable et bien rémunéré, on peut être malheureux. C'est à vous de changer les choses. Dans mon propre cas, j'ai attendu trop longtemps avant de passer à l'IT, mais aujourd'hui, je retrouve plus vite mes repères et je fais confiance à mon intuition pour faire bouger les choses de temps en temps. Si vous rencontrez des difficultés, essayez de garder l'esprit ouvert et d'arranger les choses avec vos collègues ou vos clients. Reconnaissez qu'ils ont leur propre méthode de travail et trouvez un moyen commun d'avancer. »  

 

Pourquoi conseilleriez-vous à d’autres personnes de postuler chez delaware ? 

« delaware est l'endroit idéal si vous souhaitez changer de rythme. L'atmosphère conviviale au bureau, les événements d'équipe surprenants et les conférences inspirantes vous donnent un sentiment d'appartenance. Vous êtes tout le temps mis au défi de donner le meilleur de vous-même et de prendre en charge votre propre carrière, à votre propre rythme. Les formations en classe, les programmes de mentorat et les projets en binôme vous poussent à développer vos connaissances, tout en continuant à améliorer vos compétences sur le terrain. Même lorsque vous ressentez le besoin d'explorer d'autres technologies, solutions ou logiciels, vous avez toujours la possibilité de faire bouger les choses si vous vous exprimez. »



Rencontrez Guillaume P.: L’architecte technique expérimenté

Guillaume Paunet (43 ans) a déjà 20 ans d'expérience en informatique à son actif et n'a rejoint delaware que récemment. Pourquoi changer d'entreprise si tard dans sa carrière ? Et comment se sont déroulés ses premiers mois au sein de l'équipe de développement Dynamics ? 



Quand avez-vous rejoint delaware ?

« J'ai rejoint delaware au début de l'année 2021, après avoir acquis mon expérience en informatique en travaillant 15 ans dans une société de logiciels pour PME et 5 ans pour un intégrateur ERP. Le monde belge de l'ERP et de Microsoft Dynamics étant assez petit, le nom de delaware ne m’était pas inconnu. Je connaissais leur excellente réputation, et mes amis et ma famille qui travaillent pour SAP avaient eux aussi vécu des expériences très positives avec l’entreprise. J'ai donc tenté ma chance, j'ai envoyé mon CV et j'ai rapidement été invité à un entretien. La procédure de candidature s'est déroulée sans problème, et j'ai été plongé dans le bain en un rien de temps. »


Au fil des ans, comment a évolué votre parcours professionnel et quelles sont les prochaines étapes ?

« Pendant les premiers jours chez delaware, j'ai eu tout le temps d'apprendre la structure de l'entreprise, les personnes et les processus internes. J'ai pu prendre mon temps pour développer mes responsabilités par étapes logiques, sans trop de pression sur mes épaules. Après les introductions et présentations générales, je me suis formé moi-même et lu des articles sur les nouvelles technologies, car il faut se tenir au courant de tout ce qui se passe dans le monde de l’ERP, qui évolue rapidement. Heureusement, delaware vous laisse le temps d'apprendre entre vos tâches habituelles et vos projets. Dans un avenir proche, j’aimerais également suivre des cours de néerlandais, car je pense qu'il est essentiel de pouvoir communiquer avec tous mes collègues dans leur langue maternelle. Mon objectif ultime est de contribuer au projet Go2South et de développer le marché pour delaware en Wallonie et au Luxembourg. »


Sur quoi travaillez-vous actuellement ?

« Maintenant que la lune de miel est terminée, je participe à quatre projets différents en tant que développeur ou architecte technique. Rester occupé et apprendre sur le terrain est la meilleure façon de se développer, donc cette approche me plait assez bien. En plus de cela, je travaille aussi sur divers projets de prévente pour Go2South, un programme qui se développe rapidement, avec de nombreux nouveaux clients chaque mois. »


Quels conseils donneriez-vous à une version plus jeune de vous-même ?  

« Croyez en vous et n'ayez pas peur de changer les choses. Même si ce n'est que mon troisième emploi en 20 ans, je recommanderais toujours de changer d'horizons dès que vous vous sentez coincé dans un emploi ou une entreprise. Aujourd'hui, je me sens comme chez moi et intégré dans une équipe, même si je viens d'arriver. Recevoir un tel soutien de la part de mes collègues a été un grand changement pour moi, car avant je travaillais de manière plutôt indépendante. À l’heure actuelle, je ne pourrais pas rêver mieux. »


Pourquoi conseilleriez-vous à d’autres personnes de postuler chez delaware ? 

« Ce qui m'a d'abord attiré chez delaware, ce sont ses valeurs humaines et l’esprit d'équipe. C'est un endroit où vous pouvez développer votre carrière à partir de zéro. Du processus d'intégration à votre premier projet, vous avez le temps d'apprendre, de développer vos compétences et d'accroître vos connaissances. Et si vous sentez que vous avez besoin d'une formation supplémentaire, vous êtes libre de suivre d'autres cours en interne ou en externe. À mon avis, c'est assez exceptionnel et c'est la première fois que j'en fais l'expérience, pour moi-même, en 20 ans de carrière. Si j'avais su cela à l'avance, j'aurais postulé plus tôt. »